Accueil du site > Actualités culture et loisirs > Contes qui font du bien !

Contes qui font du bien !

Festival interculturel du conte de Montréal

par Stéphanie Bénéteau

Chères amies, chers amis du Festival interculturel du conte de Montréal,

Cela fait un mois que nous sommes confinés ici au Québec. En ces temps difficiles je suis plus que jamais reconnaissante d’avoir à mes côtés une équipe, en mode télétravail, aussi solidaire. Nous partageons grands éclats de rire, moments d’angoisse et de doute, peurs, larmes, ainsi qu’instants de grâce et de gratitude. Je suis aussi en contact avec ami-e-s, collègues et artistes du conte à travers le monde, et la force de notre réseau me soutient beaucoup. À travers les festivals et événements annulés, la perte de revenu brutale de nombre d’artistes du conte qui n’étaient déjà pas riches, et face à un avenir incertain, la bonté et la résilience de ma communauté montréalaise, québécoise et internationale m’offrent précieuse consolation. Je sais aussi que certains et certaines ont perdu ou ont peur de perdre des gens qu’ils aiment, et que nos aînés, notre richesse sans prix, sont parmi les victimes de cette terrible pandémie et des inégalités structurelles qu’elle révèle. Je sais que tout n’ira pas bien pour tous, et que parmi vous qui me lisez aujourd’hui il y en a qui souffrent.

Privée de conte vivant, j’ai eu envie de demander à quelques artistes du conte que j’aime de nous raconter une histoire qui s’accorde avec ce que nous vivons maintenant, qui nous réunit et qui nous fait du bien. J’ai donc rassemblé des artistes de trois continents, qui par la magie de l’Internet, cet outil que nous avons tant critiqué avouons-le, nous racontent du mieux qu’ils peuvent, à l’aide de leur téléphone cellulaire, un conte de leur répertoire. Chaque artiste explique son choix par une raison différente. De Dan Yashinsky, qui nous offre une histoire qu’il aurait voulu raconter avec sa mère défunte survivante d’Auschwitz, à Colette Migné, qui nous propose un conte doux et rigolo pour nous faire sourire, de Manfeï Obin et Taxi Conteur, tous deux d’Abidjan, qui nous présentent des contes de sagesse ancestrale, à Renée Robitaille, confinée à Trois-Pistoles, qui monte une vidéo avec ses trois fils et son amoureux, et nous envoie même un Making of ludique, chaque artiste a fait preuve de générosité et d’inventivité. Je me suis même ajoutée à la liste, par solidarité : je demandais aux artistes de se mettre à risque, car quel artiste du conte a envie de raconter à un cellulaire ? Alors je suis montée au front avec eux, avec elles, de mon salon, avec un conte en hommage à tous les amoureux confinés.

Du 15 au 23 avril 2020, nous diffuserons en ligne un conte par jour, qui restera en ligne jusqu’à la fin du confinement [1].

La liste des artistes et des dates est :

  • 15 avril : Olivier de Robert, Pyrénées, France
  • 16 avril : Oro Anahory-Librowicz, Montréal, Québec
  • 17 avril : Colette Migné, Toulouse, France
  • 18 avril : Jan Blake, Manchester, Grande Bretagne
  • 19 avril : Taxi Conteur, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • 20 avril : Renée Robitaille, Trois-Pistoles, Québec
  • 21 avril : Dan Yashinsky, Toronto, Canada
  • 22 avril : Manfeï Obin, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • 23 avril : Stéphanie Bénéteau, Montréal , Québec

Rendez-vous dès demain midi sur le site du festival.

J’espère que ces Contes qui font du bien vous offriront un moment de bonheur.

Stéphanie Bénéteau Directrice

Voir en ligne : Un conte par jour

Quelques unes de nos photos

Notes

[1] date de fin de confinement du Quebec. Note de Gérard Savoye



Age d’Or de France - 35 rue de Lyon - 75012 Paris - Métro Gare de Lyon ou Bastille
Tél. : 01.53.24.67.40 - agedor@agedordefrance.com

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0